comment la PNL peut vous aider

La PNL Humaniste, un bel outil pour vous aider à modifier vos comportements néfastes pour vous

Après avoir réalisé un bilan diététique et comportemental, qui me sert à mieux vous connaître, je mets en place avec votre accord, un suivi nutritionnel de 6 mois à 1 an.
Mes conseils alimentaires étant basés sur une alimentation équilibrée, agréable, saine et variée, vous recevez une éducation nutritionnelle dans le but de devenir petit à petit autonome et que vous obteniez des résultats durables en terme de perte de poids.
Le suivi est fait de telle sorte qu’à chaque consultation, nous faisons le point des avancées en félicitant les acquis. Nous relevons ensemble les difficultés et nous réfléchissons ensemble à des améliorations. Vous pouvez alors repartir avec des objectifs simples et concrets à mettre en place pour la prochaine consultation.
Parfois, des habitudes vous empoisonnent la vie et vous empêchent d’atteindre ce que vous voulez obtenir, on parlera d’habitudes bien installées comme : le grignotage compensateur, de compulsions alimentaires, de compensations alimentaires, voire même de boulimie qui sont jusque- là plus fortes que vous.  En cas de difficultés persistantes comme celles citées, j’utilise les outils PNL humaniste pour aider les personnes à résoudre leurs problématiques. Grâce à l’outil PNL, les résultats sont très rapides.
La PNL, qu’est-ce que c’est ?
La programmation neuro-linguistique (PNL) est un ensemble de techniques de communication et de transformation de soi qui s’intéresse à nos réactions plutôt qu’aux origines de nos comportements. Elle privilégie le comment au pourquoi, propose une grille d’observation pour améliorer la perception que nous avons de nous-mêmes et des autres. Elle permet également de se fixer des objectifs et de les réaliser. C’est une boîte à outils, dont la clé réside dans le langage et l’utilisation que chacun de nous fait de ses cinq sens et de son corps. Son but : permettre de programmer et reproduire ses propres modèles de réussite.
Que signifie le terme : PNL ?
P= programmation (Nous nous programmons en mettant en place des façons de penser, de ressentir et de nous comporter que nous employons dans les multiples situations de la vie).
N= neuro (Cette capacité repose sur  notre activité neurologique)
L=linguistique (Le langage structure et reflète la façon dont  nous pensons)

Dans le domaine alimentaire, comment utiliser la PNL  humaniste?
Les comportements sous entendent parfois une émotion  comme par exemple : «  je mange du chocolat, ça m’apaise » tant que la consommation du chocolat est modérée, pas de problème,  cela devient problématique quand les effets sont la prise de poids, ou autres dérèglements gênants pour la personne.
Un exemple : la prise de médicament  antidouleurs lorsqu’on a mal aux dents au lieu d’aller chez le dentiste pour soigner la dent.

C’est comme la personne qui mange du chocolat pour se soulager car elle souffre en profondeur.
Elle cherche une réponse alimentaire à une question non alimentaire.
La PNL aide à mettre en lumière nos besoins et de répondre à ces besoins de manière adaptée.
Quels sont les presupposés en PNL ?
La Programmation Neuro-Linguistique repose sur un ensemble de postulats, appelés présupposés. Ils transmettent des valeurs qui permettent de transformer culpabilité et regrets en confiance en soi et stratégie de réussite. Voici quelque uns des ces présupposés : 

1. Toute personne a en elle les ressources nécessaires pour accomplir son objectif à condition que l’objectif à atteindre soit réaliste et dépende d'elle. C'est en se libérant et en sachant utiliser ses ressources de manière adéquate par rapport au contexte qu'elle atteindra son objectif. 

2. Le comportement d’une personne n’est pas cette personne :  Lorsqu’un comportement est problématique, le problème réside dans ce comportement et seulement en lui-même, et  non dans la personne qui se doit d’être respectée et non jugée. Il sera alors plus facile, non pas de supprimer ce comportement (la PNL ne supprime rien) mais de rajouter d’autres choix de comportements.
3.Tout comportement est animé par une « intention positive » : le comportement n’est qu’un symptôme alors que l'intention positive est une cause plus profonde. Ce présupposé ne veut pas dire qu'il faut tout accepter de l'autre. Comprendre, oui, mais pour l'aider à changer ses comportements inadéquats.

4. A un moment donné de sa vie, toute personne fait le meilleur choix possible compte tenu du contexte et des ressources dont elle dispose. Ce présupposé est l'andidote aux regrets ! C’est la variété des choix qui permet d’affronter la complexité d’une situation, et qui permet que, lorsque cela ne marche pas, on puisse changer sa façon de le faire, donc essayer autre chose. Un des objectifs de la PNL est de donner aux individus plus d’options, plus de choix et de les rendre plus flexibles.

5. Il n'y a pas d'échec mais que du retour d’expérience (feedback), des apprentissages : L'échec et l'erreur culpabilisent et démotivent. Considérer une expérience négative comme une expérience d'apprentissage, responsabilise et invite à agir. Cette attitude permet d’une part de se donner la permission de commettre des erreurs et d’autre part d’accepter les erreurs de l'autre.

6. On ne peut pas ne pas communiquer : Même lorsqu'il ne dit rien, l'homme communique. Tout est donc communication, y compris un comportement de refus de communication. Aucun message n'est sans effet, nous ne pouvons pas éviter que nos paroles ou les messages non verbaux que nous émettons aient une influence sur autrui. 

Le but du suivi est de vous accompagner dans votre démarche de changements durables et de vous accompagner vers un ou des changements indispensables pour atteindre votre objectif :  
                                                                             VOTRE BIEN-ETRE