Que lire sur une étiquette en priorité?

Que lire sur une étiquette en priorité? <em>(de Roselyne Mairesse)</em>

Entre des informations souvent complexes et difficiles à comparer, et les allégations nutritionnelles que l’on peut entendre dans les publicités et voir sur certains emballages, pas facile de s’y retrouver lorsque l’on fait ses courses ! Voici les informations essentielles à regarder en priorité.
L’étiquetage obligatoire : la composition détaillée des produits.

Composition, valeur énergétique moyenne, quantités, mode d’emploi et de conservation, date limite de consommation, origine, etc. Autant d’informations qui doivent figurer sur les étiquettes des produits alimentaires préemballés. D’un point de vue nutritionnel, la liste des ingrédients et le tableau des valeurs nutritionnelles vous permettent de savoir précisément ce que vous mangez. Découvrez comment apprendre à lire les étiquettes des produits pour faire les bons choix.

 

A propos de la liste des  ingrédients 

Astuce N°1 : Vérifiez l’ordre des ingrédients dans la liste.

Peu de personnes le savent mais l’ordre des ingrédients en dit long sur la qualité du produit que vous avez en face de vous.
En effet, les ingrédients sont classés de manière décroissante en fonction de leur importance (de leur poids) dans la composition du produit.
Concrètement, le premier de la liste sera l’ingrédient le plus utilisé dans l’élaboration du produit et le dernier sera le moins présent.

Astuce N° 2: Plus la liste des ingrédients est courte, mieux c’est !

La longueur de la liste des ingrédients va vous permettre de savoir en un seul coup d’œil si vous avez de la nourriture ou plus de produits chimiques  entre vos mains.
Souvent lorsque la liste des ingrédients est longue, très longue, c’est que le produit  a été beaucoup transformé et qu’il contient beaucoup d’additifs. 
Si vous êtes allergique à certains ingrédients, pensez à bien vérifier dans cette liste (dans laquelle tout est noté) que les ingrédients qui vous sont proscrits n’y figurent pas.

Astuce N°3 : Faites attention aux additifs alimentaires.

Les additifs alimentaires sont des substances ajoutées à l’élaboration de certains produits industriels.
Ils sont utilisés pour améliorer le goût, la texture ou encore pour permettre aux produits de se conserver beaucoup plus longtemps. 
Dans la liste des ingrédients, les additifs sont reconnaissables par la lettre « E » suivi de 3 chiffres.  Certains additifs  sont naturels et inoffensifs alors que d’autres sont chimiques voire cancérogènes.

Voici une petite liste des additifs alimentaires à éviter :


?    Acésulfame de potassium (acésulfame K, E950)
?    Glutamate monosodique (MSG, E621)
?    Aspartame (E951)
?    Nitrate de sodium (E251)
?    Gallate de propyle (E310)
?    BHA et BHT (E320)
?    Bleu no 1 (bleu brillant FCF, E133)
?    Rouge no 3 (érythrosine, E127)
?    Jaune orangé S (Jaune soleil FCF, E110)

En général, si vous lisez  plein de ces “E” ou des mots compliqués (ne correspondant pas à des aliments) sur l’étiquette d’un produit,  comparez avec un autre,  et faites le bon choix….
Information : Sur  L’application Yuka :  il est indiqué si le produit est correct ou s’il contient des additifs mauvais pour la santé. 

Astuce n°4 : Vérifiez l’origine et la qualité de vos aliments.

Pour choisir le meilleur en termes de qualité, tournez-vous plutôt vers des aliments certifiés et labéllisés.  Le mieux étant encore de manger des aliments régionaux d’agriculture raisonnée.

Avant d’acheter un produit bon marché, assurez-vous de la qualité du produit  en tenant compte de la qualité des ingrédients comme ce qui a été développé  ci-dessus.
Dans un produit de qualité vous achetez des ingrédients nobles qui vous nourrissent et apportent réellement quelque chose à votre corps !
Par précaution, privilégiez les aliments sans additifs ou avec la liste la plus courte.

Quand cela est possible, il est conseillé de cuisiner soi-même et d’éviter la consommation de produits ultra-transformés.

Astuce n°5 : méfiez-vous des allégations nutritionnelles qui souvent ne sont que publicitaires.

« Riche en vitamines », « sans sucres », « allégé en matières grasses »... Ces allégations nutritionnelles, que l’on entend dans les publicités et qui sont inscrites sur les emballages, sont fortement encadrées par la réglementation. Décryptage.

A propos du tableau des valeurs nutritionnelles

Obligatoire sur tous les aliments préemballés, le tableau des valeurs nutritionnelles est bien souvent difficile à décrypter pour les consommateurs. Valeur énergétique des produits, teneurs en graisses, acides gras saturés, glucides, sucres, protéines et sel pour 100 g ou 100 ml de produit : les informations y sont nombreuses. 

  1. Les informations sur le sucre :

La famille des glucides ( ce qui est indiqué dans le tableau des valeurs nutritionnelles)
Glucides 
Dont sucres (en rapport souvent avec les ajouts de sucres…)
-  « Sans sucres » : l’aliment est très peu sucré, il ne contient pas plus de 0,5 g de sucres pour 100 g ou 100 ml de produit. Attention !! apport en additifs importants.
- « Allégé en sucres »: il contient au minimum 30 % de sucres en moins qu’un produit similaire. Cela ne signifie pas que le produit est peu sucré mais qu’il peut constituer une alternative intéressante à la consommation des produits « standards ».
- « Sans sucres ajoutés » : le produit n’a pas été additionné de sucres ou de matières sucrantes lors de sa fabrication, mais il peut contenir les sucres naturellement présents dans les aliments qui ont servi à le préparer (jus de fruits, compotes, etc.).

  1. Les informations sur le sel :

- « À teneur réduite en sel / sodium » : l’aliment contient au minimum 25 % de sel en moins qu’un produit similaire. Il est potentiellement toujours salé mais moins que la majorité des produits équivalents.
- « Pauvre en sel / sodium » : il ne contient pas plus de 0,12 g de sodium pour 100 g ou 100 ml de produit (soit 0,3 g de sel pour 100 g ou 100 ml de produit).
- « Sans sel » : il ne contient pas plus de 0,005 g de sodium pour 100 g ou 100 ml, ce qui est très faible.

  1. Les informations sur les matières grasses :

La famille des graisses :
Matières grasses (quantités globales du produit)
Dont acides gras saturés (les parties des graisses considérées comme les plus nocives)

- « Sans matière grasse » : l’aliment contient moins de 0,5 g de lipides pour 100 g ou 100 ml de produit, ce qui est effectivement très peu gras.
- « Allégé en matières grasses » : il contient au minimum 30 % de matières grasses en moins qu’un produit similaire. Attention : peut contenir des additifs.
- « Pauvre en matières grasses » : il ne contient pas plus de 3 g de lipides pour 100 g ou 1,5 g pour 100 ml de produit.  Attention : peut contenir des additifs.

  1. Quelques autres allégations :

- « Source de vitamines et/ou minéraux » : si les teneurs de l’aliment en vitamines et/ou minéraux concerné sont significatives (au moins 15 % des apports journaliers pour 100 g).
- « Source de fibres » : si la teneur en fibres est supérieure ou égale à 3 g pour 100 g ou à 1,5 g pour 100 kcal.
- « Source d’oméga 3 » : si la teneur en acide alpha-linolénique (ALA) est supérieure ou égale à 0,3 g pour 100 g, 100 ml ou 100 kcal ou si la teneur en acide docosahexaénoïque (DHA) est supérieure ou égale à 0,018 g pour 100 g, 100 ml ou 100 kcal.
- « Riche en… » : si l’aliment contient deux fois ou plus les valeurs définies pour « source de … ».

Pour comparer les produits entre eux, il faut regarder le taux de sucres, le taux de graisses ou encore la quantité de sel pour 100g ou 100ml de produits. 
Par exemple : Les jus de fruits ( selon les fruits et les marques, la quantité de sucre peut être différente) avec ou sans ajout de sucres.  

le Nutriscore : un logo recommandé (non obligatoire) 

En résumé :
Concentrez-vous sur la liste d'ingrédients... Ils sont répertoriés par ordre décroissant de poids.

Ainsi, vous réaliserez que sur certains produits, l'ingrédient principal peut-être le gras, ou l’eau ou même le sel !

Retenez aussi cette règle simple : dans la liste d'ingrédients, plus la liste de composants est longue, plus le produit a été transformé et contient d'additifs.

************************

 

Vous cherchez un cabinet conseil en nutrition et diététique ?
Sélectionnez votre région et découvrez les diététiciens ou nutritionnistes près de chez vous.

Trouvez votre nutritionniste !

 

 

Nos conseils pour bien s’alimenter au quotidien

 

Les Additifs Alimentaires Les Produits Allégés Déchiffrer les etiquettes La Manultrition